Un cours GRATUIT (et de qualité) avec le fisc

Cette histoire va vous donner un bon de boost pour votre moral.

Cette histoire est encore chaude et je vais vous la partager.

Mercredi, je suis allé chez mon caviste préféré à Rambouillet.

Un gérant (Bruno) avec la main sur le coeur, et sa boutique commence à bien fonctionné.

Et quand vous commencez à faire “peur” à vos concurrents, vous pouvez avoir des surprises.

C’est le cas avec une petite visite du fisc.

Bruno a eu le droit à une inspection complète de son établissement.

Et de ce qu’il m’a raconté, le contrôleur a un oeil expert sur les petits détails.

De ce fait, il a eu quelques rappels suite à quelques incohérences (mineures).

Ce que je lui ai dit sur le côté positif de cette visite, soit disant “destructive” l’a surpris.

Tandis qu’un de ses concurrents lui envoie le fisc pour le couler et récupérer des parts de marché.

Bruno en ressort beaucoup plus fort grâce aux rappels du contrôleur.

Parce que celui-ci lui a donné un cours gratuit sur les règles concernant les ventes dans son établissement.

Grâce à ce contrôle, Bruno et son équipe vont être irréprochable sur les étiquettes des bouteilles qu’il vend, et ils vont pouvoir conseiller encore mieux leurs clients avec les panneaux publicitaires qui sont dans la rue.

Voyez toujours le côté positif de ce qui peut sembler un “point noir” 

“Ce qui ne vous tue pas, vous rend plus fort.”

Si vous aussi vous voulez envoyer le fisc, c’est avec grand plaisir que je lui montrerai le Voyageur™ :

Benjamin

– Sentez-vous bien dès maintenant !

En cadeau : le mot de Bruno (le gérant de la cave)

À ce titre je remercie celui qui m’a envoyé la DGCCRF (qui n’intervient que sur dénonciation) : cela confirme que nous gênons fortement nos confrères.
Et finalement cela nous a permis de rectifier quelques détails pour être encore plus au top.
C’est quand même ironique quand on voit des commerçants vendre de l’alcool sans licence appropriée, faire payer des dégustations alors que c’est interdit, vendre des produits sans les informations obligatoires, … Le comble c’est de faire croire aux clients d’une enseigne (qui n’existe pas juridiquement) qu’elle vend des produits locaux alors que tout vient d’une GMS avec un ticket de caisse de ? La GMS : c’est énorme. Mais bon plus c’est gros et plus les gogos gobent.

(14 lectures)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Contacter

Benjamin ALCON

Mon entreprise

Benjamin-Alcon.com participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

Création + Référencement
de site internet ou e-commerce

Addresse


INNESHOP SAS  
5/7, rue Mège Mouriès
78120 RAMBOUILLET
FRANCE