Guide complet du Copywriting

Copywriting

Les Meilleures sélections de livres Copywriting

Copywriting – Rédaction Publicitaire – Vente: Texte Publicitaire pour Marketing Professionnel
  • Ziege, Pierre (Author)
  • 94 Pages - 12/08/2018 (Publication Date) - Independently published (Publisher)
Devenir un pro des mots: Toutes les techniques de l'argumentaire produit au storytelling en passant...
  • Marchand, Anne-Laure (Author)
  • 207 Pages - 03/16/2017 (Publication Date) - Eyrolles (Publisher)
Le copywriting hypnotique: Les secrets d'une rédaction réussie!
  • VASSEUR, Emma (Author)
  • 35 Pages - 09/03/2019 (Publication Date) - Independently published (Publisher)
Ecrire Une Page De Vente Hypnotique: 54 Minutes Chrono Pour Ecrire Facilement Un Argumentaire De...
  • Roulier, Remy (Author)
  • 98 Pages - 02/02/2016 (Publication Date) - CreateSpace Independent Publishing Platform (Publisher)
L'Écriture Hypnotique: Comment Séduire et Persuader Des Clients Avec Seulement Vos Mots
  • VITALE, Joe (Author)
  • 351 Pages - 04/25/2019 (Publication Date) - Independently published (Publisher)
Métaphores et suggestions hypnotiques
  • Corydon Hammond, D (Author)
  • 589 Pages - 07/15/2009 (Publication Date) - Satas (Publisher)

Qu’est-ce exactement que le copywriting ?

Le copywriting est l’art et la science de la rédaction (mots utilisés sur les pages web, les annonces, le matériel promotionnel, etc.) qui permettent de vendre votre produit ou service et de convaincre les clients potentiels d’agir. À bien des égards, c’est comme si vous engagiez un seul vendeur pour atteindre tous vos clients. Une équipe de vente contacte les clients un par un ; un copywriter atteint tous les clients en même temps par le biais de panneaux d’affichage, d’annonces dans des magazines, de lettres de vente, d’articles de blog, etc.

La conception, le marketing de contenu, le référencement et le piratage de croissance font tous partie d’un plan de marketing numérique complet, mais le copywriting est le ciment qui relie tout cela. Le copy donne un sens à votre design et pose les bases de votre marketing de contenu, de votre SEO et de votre stratégie de croissance. Rédiger un meilleur texte vous permet de convertir plus de lecteurs en clients, et nous voulions vous fournir un guide qui vous donne un avantage lors de la rédaction d’un texte à la fois en ligne et hors ligne.

Si vous pouvez tirer parti de vos écrits pour raconter une histoire convaincante tout en convainquant les clients de la nécessité de votre produit, il n’y a pas de limite à la croissance que votre entreprise peut connaître.

Toutefois, si vous êtes obligé d’écrire des courriels, des annonces et des lettres de vente génériques, vous pouvez vous attendre à passer le reste de votre carrière d’entrepreneur à vous battre pour réaliser une seule vente.

Mais comment faire pour devenir un bon copywriter ?

  • Devriez-vous passer d’innombrables heures à rédiger à la main des lettres de vente célèbres ?
  • Devriez-vous lire des centaines de livres sur le copywriting ?
  • Devriez-vous aller à l’université et dépenser 100 000 dollars pour obtenir un autre diplôme de haut niveau ?

Je pense qu’il existe un meilleur moyen de devenir un copywriter de classe mondiale, un moyen plus simple qui ne nécessite pratiquement aucun investissement de votre part et qui ne vous prendra qu’une trentaine de jours.

La première chose que je tiens à souligner est que cet article est conçu pour vous aider à devenir un copywriter de classe mondiale, et non un maître-copywriter.

Pour devenir un copywriter de classe mondiale (les 5 % les plus importants), il suffit d’environ un mois de travail ciblé et intentionnel.

Pour franchir ces quatre centiles supplémentaires et devenir un véritable maître-copywriter (le 1% supérieur), il vous faudra des années, voire des décennies, de pratique et de dévouement.

Toutefois, si vous ne consacrez pas toute votre carrière de copywriter, tous ces efforts sont inutiles. Si vous pouvez sortir du domaine du bon copywriting et devenir grand, les quatre points de pourcentage supplémentaires ne sont tout simplement pas nécessaires pour diriger une entreprise avec succès.

Il est tout à fait possible de devenir une entreprise de classe mondiale et cela peut se faire plus rapidement que vous ne le pensez.

Commençons.

Pourquoi il est si important de comprendre le produit ?

La première étape de tout projet de copywriting consiste à bien comprendre le produit que vous vendez. David Olgilvy, un copywriter légendaire, est connu pour avoir mis trois semaines d’étude méticuleuse à trouver un concept gagnant pour une publicité de Rolls-Royce. Le dernier titre disait : « A 60 miles par heure, le bruit le plus fort dans cette Rolls-Royce provient de l’horloge électrique. Il lui a fallu tout ce temps pour trouver un détail suffisamment convaincant pour vendre une Rolls-Royce.

Et s’il a fallu autant de temps à M. Ogilvy pour découvrir une caractéristique de vente aussi importante, cela vaut certainement la peine de prendre le temps d’étudier votre produit pour savoir quelles caractéristiques se distingueront de vos clients. C’est le véritable objectif de ce chapitre : découvrir ce qui rend votre produit unique et quels sont les avantages et les caractéristiques qui séduiront vos clients.

C’est la première étape de tout projet de copywriting.

La bonne nouvelle, c’est qu’en tant que propriétaire d’entreprise ou de blog, vous connaissez déjà votre produit sur le bout des doigts. Vous en connaissez les caractéristiques, vous en comprenez le fonctionnement et vous connaissez les avantages qu’il offre à vos clients. Cela constitue un excellent point de départ pour le copywriting de textes. Au lieu de devoir faire des recherches approfondies, vous pouvez commencer par écrire ce que vous savez déjà. Vous n’aurez pas besoin de passer des heures à faire des recherches sur le produit et à prendre des notes.

D’autre part, il est toujours utile de suivre les étapes de ce chapitre afin de saisir tous les détails de votre produit. En rédigeant une description complète du produit ainsi qu’une liste de ses caractéristiques et de ses avantages, vous enregistrerez ces informations importantes et pourrez vous y référer dans les chapitres suivants. Il est préférable de tout enregistrer au même endroit afin d’avoir toujours tout à portée de main.

Avant de commencer à rédiger une copie, faites donc l’exercice suivant pour rédiger une description de votre produit ou service. Une fois que vous aurez terminé, vous connaîtrez tous les détails de ce que vous vendez et vous aurez une meilleure idée de la manière de le vendre.

Créer la description de votre produit

Commencez par répondre aux questions suivantes sur votre produit (il se peut que les questions doivent être légèrement modifiées si vous fournissez un service au lieu de vendre un produit).

Afin d’illustrer chaque étape du processus, nous allons créer un produit hypothétique auquel nous pourrons nous référer tout au long de ce guide qui s’intitule « Outil d’enquête simple ».

Question 1 : Comment décririez-vous le produit ?

Pour cette question, fournissez une description simple du produit en deux ou trois phrases. Il n’est pas nécessaire qu’elle soit très longue ou détaillée et ne vous inquiétez pas de fournir une réponse fantaisiste. Rédigez simplement une brève description comme si vous décriviez le produit à un client.

Question 2 : Qu’est-ce qui est unique/spécial à propos de ce produit ?

L’objectif est d’identifier quelque chose d’unique ou de spécial à propos du produit. Qu’offre ce produit que les autres n’offrent pas ? Est-il fabriqué aux États-Unis ? Est-il facile à installer ? Fournit-il des analyses que les autres sites n’offrent pas ?

Finalement, vous l’utiliserez pour identifier une proposition de vente unique (USP). Une USP est quelque chose d’unique que les autres entreprises n’offrent pas. Votre produit a-t-il quelque chose de spécial ? Y a-t-il quelque chose qui le distingue de la concurrence ? Inscrivez ici tout ce qui rend votre produit spécial ou unique.

Question 3 : Quel est l’avantage majeur qu’il procure ?

Non seulement vous voulez savoir en quoi un produit est unique, mais vous savez aussi quel avantage il procure aux clients. De nombreuses entreprises s’arrêtent à la description du produit et ne font pas valoir les avantages de son utilisation.

Par exemple, une entreprise peut parler de la façon dont elle propose un logiciel d’analyse du web, mais ne dit pas aux clients quel est l’avantage d’utiliser ce service. Elle devrait plutôt dire aux clients que le logiciel les aide à construire un site plus rentable, à générer plus de revenus par client ou à accomplir autre chose dans ce sens. L’objectif doit être de fournir un avantage, et pas seulement de décrire le service.

Quel est donc le principal avantage de votre produit ?

Question 4 : Quel mal soulage-t-il ?

Les gens achètent généralement pour l’une des deux raisons suivantes : pour augmenter leur plaisir ou pour minimiser la douleur. Dans la question ci-dessus, nous avons identifié le bénéfice qui « augmenterait le plaisir » ; dans cette question, nous identifierons quelle douleur est minimisée par l’utilisation du produit.

Par exemple, une compagnie d’assurance automobile pourrait utiliser un titre comme celui-ci : « Payez-vous trop cher pour votre assurance automobile ? » L’annonce expliquerait ensuite comment la plupart des clients paient plus que nécessaire pour leur assurance automobile et comment la compagnie X peut leur faire économiser plus d’argent (ce qui est similaire à ce que fait actuellement le GEICO). L’objectif de l’annonce est d’abord de mettre l’accent sur la douleur, puis de parler de la manière dont la société X atténue cette douleur.

Une autre option consiste à axer la publicité sur le plaisir que les clients éprouvent à économiser de l’argent. Elle pourrait utiliser un titre comme celui-ci : « Comment allez-vous dépenser l’argent que vous économisez en utilisant [nom spécifique de la compagnie d’assurance automobile] ? Au lieu de se concentrer sur la douleur, elle attire l’attention sur le plaisir éprouvé en changeant d’assureur (ce que la GEICO a fait en 2008 avec ses publicités « l’argent que vous pourriez économiser »).

Souvent, il est plus efficace de se concentrer sur la douleur éliminée que sur le plaisir procuré, mais les deux approches peuvent être testées pour évaluer leur efficacité.

Alors, quelle douleur votre produit soulage-t-il ? Écrivons cela maintenant.

Question 5 : Quelles sont les caractéristiques incluses et quels sont les avantages de chacune ?

La première chose que vous voulez faire pour répondre à cette question est d’écrire chacune des caractéristiques du produit. Vous ne les utiliserez peut-être pas toutes dans votre copie, mais vous voulez au moins les enregistrer toutes au même endroit pour les avoir à portée de main en cas de besoin. Certains produits ont beaucoup de caractéristiques, d’autres en ont moins. Quoi qu’il en soit, dressez ici la liste de toutes les caractéristiques de votre produit, avec une brève description de chacune d’entre elles.

En plus de la liste des caractéristiques, assurez-vous d’énumérer les avantages de chacun. Nous parlerons plus tard des avantages, mais en bref, les clients se soucient davantage des avantages offerts par les caractéristiques que des caractéristiques elles-mêmes (mais vous devrez peut-être quand même énumérer les caractéristiques dans votre copie, alors assurez-vous de les inscrire toutes ici).

Par exemple, les clients se soucient davantage de l’internet à haut débit qui leur permet de regarder des vidéos en continu sans interruption que de l’internet qui offre des vitesses de téléchargement de 15 mbps. Le « 15 mbps » est une caractéristique, dans ce cas, et la « diffusion de vidéos en continu sans interruption » est l’avantage que procure cette caractéristique. Enregistrez maintenant les caractéristiques de votre produit et l’avantage correspondant.

Comme vous pouvez le voir dans ces exemples de réponses, il y a une grande différence entre les caractéristiques et les avantages. Les caractéristiques sont les aspects techniques du produit, et les avantages sont la façon dont ces caractéristiques aident les clients à accomplir quelque chose qu’ils veulent accomplir. Il est bon de noter les deux, mais nous parlerons plus en détail de l’importance des avantages dans un chapitre ultérieur.

Maintenant que nous avons pris le temps de comprendre votre produit et d’enregistrer ses caractéristiques, passons à l’autre étape critique du processus de copywriting.

2. Comprendre vos clients

Outre la compréhension du produit, l’étape la plus importante de tout projet de copywriting est de savoir à qui vous vendez. Voici pourquoi.

La manière dont vous vendez ce que vous vendez est déterminée par la personne à qui vous le vendez, par ce qu’elle veut acheter et par ce qui la convaincra d’effectuer un achat. C’est le client qui compte, pas votre entreprise.

Si vous vendez à des mères au foyer, vous écrirez différemment que si vous vendez à des cadres d’entreprises fortunés, et si vous vendez à des entreprises figurant dans le classement Fortune 500, vous écrirez différemment que si vous vendez à des jeunes pousses.

Vous vous demandez peut-être : « Pourquoi est-ce si important ? » C’est important parce que chaque groupe de clients a des espoirs, des craintes, des rêves et des attentes différents. Les mères, par exemple, ont des priorités différentes de celles des chefs d’entreprise. Les économies d’argent sont plus importantes pour les mères, tandis que le gain de temps est plus précieux pour les cadres.

Ces différences influencent la façon dont vous écrivez et dont vous vendez le produit. Cela signifie aussi que vous devez vraiment savoir ce qui plaît à vos clients.

Comme vous pouvez le constater, la définition de votre client est un élément essentiel du processus de copywriting.

Comprendre votre public et ses craintes, ses désirs et ses besoins est la première étape de copywriting d’un bon texte.

Comment y parvenir ?

Tout d’abord, mettez-vous à leur place. Cela devrait être relativement facile si vous vendez un produit qui résout un problème que vous aviez auparavant.

Par exemple, ma société Crazy Egg aide les entrepreneurs à comprendre pourquoi les clients quittent leur site web. Très franchement, il est facile d’écrire des textes pour vendre mes services car j’ai déjà été confronté au même problème.

Il n’y a pas d’hypothèses ou de conjectures lorsque j’écris des articles pour The Daily Egg. C’est comme une descente à vélo. Aucun effort. Je connais la douleur d’avoir un taux de rebond élevé ; je sais comment cela affecte les entreprises des gens ; et je sais comment y remédier. Cela me permet de parler facilement à d’autres entrepreneurs confrontés aux mêmes problèmes.

Toutefois, si vous vendez un produit ou un service que vous n’utiliseriez pas vous-même (problème courant chez les copywriters indépendants), vous devez acquérir davantage de connaissances sur la question.

C’est là que les enquêtes auprès des clients sont une bouée de sauvetage. Au lieu de devoir deviner ce que vos clients recherchent, il suffit de leur demander directement.

Dans l’idéal, vous aurez déjà créé une sorte de personnage marketing que vous pourrez utiliser pour cibler votre client.

image00
Si vous ne travaillez pas directement avec votre client final (par exemple, si vous êtes un copywriter fantôme ou si vous dirigez une société de copywriting), assurez-vous de trouver un moyen d’interroger l’utilisateur final.

Cela vous permettra d’avoir une idée plus précise de ce que votre public recherche lorsque vous rédigez votre texte.

Effectuer des recherches sur la clientèle

Répondez à ces 4 questions (là encore, les questions devront être légèrement modifiées pour les entreprises de services) :

Question 1 : Qui achète actuellement votre produit ?

La première question permet de savoir qui sont vos clients actuels. Il se peut que vous vendiez à la fois à des startups et à des entreprises du Fortune 500, mais quoi qu’il en soit, il est important de savoir qui sont vos clients actuels car vous devez savoir qui paie vos factures. (Si vous n’avez pas encore commencé à vendre quoi que ce soit, passez cette question et passez à la suivante).

Question 2 : Qui souhaitez-vous acheter votre produit ?

Cette deuxième question permet de déterminer à qui vous souhaitez vendre votre produit. Comme mentionné ci-dessus, vous pouvez vendre à des startups et à des entreprises du classement Fortune 500, mais vous préférez vous concentrer sur les entreprises du classement Fortune 500 car elles ont des budgets plus importants et sont moins susceptibles d’être conscientes des prix.

Vous pouvez vendre aux deux, mais si vous souhaitez cibler l’une plutôt que l’autre, vous finirez par écrire votre copie différemment. C’est pourquoi il est important de savoir exactement à qui vous vendez et qui sont vos clients cibles.

Question 3 : À quoi ressemble un client type ?

L’objectif de cette question est de dresser un portrait détaillé de vos clients types. Les autres questions donnent une vue d’ensemble en gros traits, mais cette question fait un zoom sur les clients individuels. Nous nous concentrons sur une poignée de clients réels afin de découvrir ce qui est important pour eux.

Question 4 : Qu’est-ce que les clients aiment dans votre produit ?

En plus de savoir qui sont vos clients, vous devez aussi savoir ce qui les enchante dans votre produit. Pourquoi ont-ils acheté en premier lieu et pourquoi reviennent-ils toujours ?

Les propriétaires de Prius, par exemple, achètent parce qu’ils veulent faire leur part pour sauver l’environnement. Pour eux, c’est plus important que l’aspect de la voiture. C’est pourquoi Toyota est bien avisé de jouer sur cet angle et de ne pas se focaliser sur le côté sexy de la voiture (ce qui est une bonne chose car les Prius ne sont pas les plus belles voitures sur la route).

Les propriétaires de BMW, en revanche, se soucient moins de l’ampleur de leur empreinte carbone que de leur image de soi. Ils veulent une voiture qui leur donne une apparence de réussite et d’élite. Leur image est plus importante que la consommation d’essence, et c’est pourquoi ils achètent une BMW en premier lieu.

Avec ces deux exemples, le texte doit se concentrer sur ce qui plaît le plus aux clients cibles et sur ce qu’ils aiment le plus du produit. Cela sera différent pour chaque produit, même au sein d’un même secteur.

Prenez donc une minute pour réfléchir aux principales raisons qui poussent les gens à acheter votre produit. Qu’est-ce qu’ils aiment dans votre produit ? Une fois que vous avez trouvé, notez votre réponse dans le document.

À ce stade, vous devriez avoir une bonne idée de :

  • Comment décrire votre produit ou service de manière simple et compréhensible
  • Les principales caractéristiques et avantages de votre produit/service
  • Le grand avantage, c’est-à-dire le(s) principal(aux) argument(s) de vente de votre produit/service
  • Qui sont vos clients et ce qui compte pour eux

Les notes que vous avez prises jusqu’à présent constitueront une base solide pour la copie que vous rédigerez.

Rédigez des titres qui attirent l’attention

Les gros titres peuvent faire ou défaire votre copie.

Peu importe que vous écriviez pour des publicités, la refonte d’un site web, des publications sur Facebook ou des pages de renvoi. Les gros titres convainquent les lecteurs de cliquer sur votre article et donnent à votre copie une chance de s’imposer.

Comment rédiger des titres qui attirent l’attention ? Il y a trois façons d’écrire des titres qui attirent l’attention.

Vos titres doivent être uniques

L’Internet et le monde de la publicité sont pleins d’imitateurs et de personnes qui se plaisent à plagier le contenu des autres.

Ne soyez pas l’un d’entre eux.

Si vous voulez vous démarquer et vendre vos produits, vous devez avoir des titres uniques et accrocheurs.

Vos titres doivent être extrêmement précis

Dès que votre public lit votre titre, il doit savoir exactement ce qu’il recevra de votre produit ou service.

Évitez les phrases génériques ou ambiguës et décrivez de manière très précise ce que vos clients potentiels recevront (c’est là que le discours de l’ascenseur s’avère utile).

Votre titre doit transmettre un sentiment d’urgence

Vous voulez que votre public réfléchisse à ce qu’il perdra s’il ne profite pas immédiatement de votre produit ou service.

Perdent-ils des clients ? Perdent-ils des opportunités sociales potentielles ? Capitalisez sur la peur des gens de passer à côté (FOMO), et vos titres aideront votre copie à se convertir comme une folle.

Rédigez un texte persuasif

Le copywriting, comparé à d’autres formes d’écriture, est un animal différent.

Il ne s’agit pas nécessairement de bien écrire.

Il s’agit d’écrire de manière persuasive.

Peu importe que vous soyez un orfèvre du langage ou un génie littéraire.

Si vous ne parvenez pas à faire passer les lecteurs par la bonne séquence d’étapes et à les convaincre d’acheter, vos conversions vont en souffrir.

Voici mes tactiques de copywriting préférées pour convertir le trafic en clients payants.

Commencez par une proposition de valeur qui tue

Les recherches du groupe Nielsen Norman ont montré que vous disposez d’un temps très court pour attirer l’attention d’un visiteur avant qu’il ne quitte votre page.

En fait, vous disposez généralement de 20 secondes au maximum.

Votre premier objectif est de présenter clairement votre proposition de valeur.

Il y a plusieurs façons de procéder, mais je crois qu’il faut garder les choses simples.

Trop de complexité tend à diluer le message et à embrouiller les perspectives.

Ce que j’ai trouvé le plus efficace, c’est de faire en sorte que ma proposition de valeur soit courte, claire et précise.

Ne leur faites pas deviner ce que vous proposez.

Faites-leur savoir en une fraction de seconde ce que vous offrez avec votre proposition de valeur claire et nette.

Pour ce faire, essayez de condenser l’essence de votre produit en quelques mots seulement.

Passez rapidement aux avantages

« Qu’est-ce que j’y gagne ? »

C’est ce que pensent la plupart des visiteurs après avoir entendu votre proposition de valeur.

Mais voilà le problème.

La plupart des gens ont tendance à mettre l’accent sur les caractéristiques plutôt que sur les avantages.

Mais ce devrait être l’inverse.

Regardez ce diagramme de Venn d’ABC Copywriting :

diagramme de Venn d’ABC Copywriting

Remarquez que les avantages sont plus importants que les caractéristiques.

Bien entendu, vous devez expliquer le fonctionnement de votre produit. Mais vous pouvez développer cela plus tard.

Ce que vous voulez faire en premier lieu, c’est expliquer comment le produit répond à un besoin ou à un désir.

En d’autres termes, expliquez comment la vie de vos clients sera meilleure après qu’ils auront acheté votre produit.

Cela leur fera gagner du temps et rendra les choses plus efficaces.

Ils n’ont pas non plus à se soucier de déchiffrer des données complexes car Moz s’en charge pour eux.

Lorsqu’il s’agit de décrire les avantages, il y a trois types principaux à couvrir :

  • Tangible
  • Intangible
  • Commercial

Cette illustration d’ABC Copywriting explique plus en détail ces différents types d’avantages.

Comme ils le soulignent, « les avantages ne doivent pas être uniques, mais ils doivent être convaincants ».

Gardez cela à l’esprit lorsque vous décidez d’un angle d’approche.

Personnellement, je trouve qu’il vaut mieux mettre en évidence les avantages avant de s’attaquer aux détails des caractéristiques.

Ainsi, les prospects devraient être plus réceptifs et prêts à passer en revue les détails.

Mais si vous faites l’inverse et que vous faites passer les caractéristiques avant les avantages, vous allez probablement perdre une partie importante de vos pistes.

Je dis juste ça comme ça.

Maintenant, expliquez les caractéristiques

« Qu’est-ce qu’il y a dans la boîte ? »

C’est ce que le personnage de Brad Pitt, David Mills, voulait savoir dans la scène de clôture du film Seven.

Alors que le contenu de la boîte était assez macabre (la tête de sa femme coupée), cette question montre l’importance de dire rapidement à vos prospects ce qu’ils obtiendront en faisant un achat.

En d’autres termes, faites-leur savoir ce qu’il y a dans la boîte.

Ils savent déjà ce que vous leur proposez et quels sont les avantages qu’ils en retireront.

Il est maintenant temps de présenter succinctement les caractéristiques de votre produit.

La « digestibilité » est énorme, et vous voulez présenter les caractéristiques de votre produit d’une manière intuitive et facile à assimiler.

Vous voulez également aborder des points spécifiques pour distinguer votre produit de celui de vos concurrents et pour lui donner un sens de la valeur ajoutée.

Un appel fort à l’action (CTA)

À présent, vos prospects doivent comprendre ce qu’est votre produit, comment il leur sera utile et quelles en sont les caractéristiques.

Votre dernière tâche consiste à leur dire ce qu’ils doivent faire ensuite.

En d’autres termes, c’est le moment de votre CTA.

Vous pouvez comparer cela à un combat contre un boss dans le dernier niveau d’un jeu vidéo.

C’est sans doute l’aspect le plus difficile du processus, mais si vous avez fait ce que vous étiez censé faire dans les étapes précédentes, vous devriez voir un taux de conversion raisonnable.

Une fois de plus, la simplicité règne en maître et je ne vois aucune raison de compliquer votre CTA.

Comme toujours, je recommande vivement de faire au moins quelques tests A/B de base sur votre CTA pour voir ce qui fonctionne le mieux.

Voici quelques éléments spécifiques à tester :

  • le style du bouton
  • couleur du bouton
  • formulation
  • positionnement

Soyez persuasif

Bon, maintenant nous avons couvert la structure de base d’une rédaction bien faite.

La structure générale d’une page de renvoi devrait être à peu près la suivante :

  • Proposition de valeur
  • Avantages
  • Caractéristiques
  • CTA

Mais comment vous assurer que vous prenez toutes les bonnes notes et que vous êtes très persuasif ?

Il est évident que la proposition de valeur et les avantages qu’elle offre offrent une certaine motivation, mais voici d’autres éléments que j’ai trouvés percutants.

Rendez votre contenu lisible

Je ne vais pas me lancer dans un énorme sermon sur l’importance de la création de contenus lisibles.

Vous savez probablement déjà que les gens lisent les contenus en ligne différemment de ceux qu’ils lisent hors ligne.

Mais si vous voulez faire passer efficacement les prospects du point A (votre proposition de valeur) au point B (votre CTA), il est utile de rendre tout ce qui se trouve entre les deux facilement scannable.

Heureusement, la formule pour les contenus scannables est assez simple.

Il suffit d’inclure des en-têtes, des listes à puces et une quantité considérable d’espaces blancs en cours de route.

Apple, qui est une entreprise de marketing avertie, le fait parfaitement sur la page d’accueil de son MacBook Pro.

Utilisez des mots persuasifs

Un article sur Business 2 Community parle des trois cerveaux différents que nous avons :

  • le nouveau cerveau
  • le cerveau moyen
  • le vieux cerveau

Et d’après les recherches, les cinq mots les plus persuasifs de la langue française sont ceux en bleu, qui sont :

  • Nouveau
  • Vous
  • Gratuit
  • Parce que
  • Instantanément

Le fait d’écrire ces mots dans des endroits clés tout au long de votre texte devrait avoir un impact notable sur les conversions.

La preuve sociale

C’est mon dernier point, et c’est un gros problème.

L’intégration de la preuve sociale dans votre copie est la cerise sur le gâteau.

C’était en fait l’un des six principes de persuasion de Robert Cialdini,

qui soutient que les gens sont particulièrement susceptibles d’effectuer certaines actions s’ils peuvent s’identifier aux personnes qui ont effectué les mêmes actions avant eux.

Je ne vais pas entrer dans les détails sanglants de la preuve sociale ici.

Mais je dirai que les témoignages sont généralement votre meilleure chance, livre pour livre.

Vous pouvez aussi utiliser des choses comme

  • les évaluations
  • logos des médias
  • nombre d’abonnés
  • les liens sociaux (votre nombre d’adeptes)
  • les clients avec lesquels vous avez travaillé

Soyez simplement pratique et fournissez le type de preuve sociale qui, selon vous, persuaderait le plus vos prospects d’agir.

Prochaines étapes

Maintenant que vous avez acquis les bases, lisez tous les articles supplémentaires ci-dessous pour compléter ce guide et devenir un meilleur copywriter en un clin d’œil.

Chaque article se suffit à lui-même et peut être lu séparément, mais pour tirer le meilleur parti de ce guide, il est préférable de lire chacun d’entre eux dans son intégralité.

Poursuivons la recherche sur le copywriting qui vous aidera à mieux comprendre vos clients et à rédiger des textes plus convaincants, qui sont les premiers de notre liste.

  • Recherche sur le copywriting
  • Stratégies de copywriting
  • Conseils de copywriting tirés de 4 livres légendaires
  • Copie longue ou courte : Qu’est-ce qui est le mieux ?
  • copywriting et conception
  • copywriting d’un appel à l’action
  • copywriting de titres 101
  • La formule pour un titre parfait
  • Conseils pour les gros titres
  • Arrêtez d’écrire des titres ennuyeux
  • Tendances principales
  • Les ajustements du copywriting
  • Test de copywriting

Tout mettre en place

Une fois que vous aurez lu tous les articles ci-dessus pour compléter ce guide, vous aurez appris BEAUCOUP de choses sur le copywriting.

Pour vous aider à faire le lien, nous vous proposons une liste de contrôle que vous pouvez utiliser pour tous vos projets de copywriting.

Cette liste de contrôle vous aidera à vous souvenir de ce que nous avons appris et vous permettra d’utiliser toutes les tactiques présentées dans ce guide.

Voici la liste :

Commencez par faire des recherches sur votre produit et vos clients afin de cataloguer les avantages et les caractéristiques de votre produit et d’identifier qui sont vos clients.

  • Comment décririez-vous le produit ?
  • Qu’est-ce qui est unique/spécial à propos de ce produit ?
  • Quel est son principal avantage ?
  • Quelle est la douleur qu’il soulage ?
  • Quelles sont les caractéristiques du produit et quels sont les avantages de chacun ?
  • Qui achète actuellement votre produit ?
  • Qui aimeriez-vous acheter votre produit ?
  • À quoi ressemble un client type ?
  • Qu’est-ce que les clients aiment dans votre produit ?

Sondez vos clients pour en savoir plus sur eux et pour connaître les mots qu’ils utilisent pour décrire votre produit ou service.

  • Quel est votre titre de poste ?
  • Pour quelle entreprise travaillez-vous ?
  • Comment décririez-vous notre produit à un ami ou à un collègue ?
  • Quelles questions avez-vous posées avant d’acheter, c’est-à-dire qu’est-ce qui vous a presque empêché d’effectuer un achat ?
  • Qu’est-ce qui vous a finalement convaincu d’acheter ce produit ?
  • Quelles sont les caractéristiques qui ont été les plus importantes pour vous au moment de décider d’acheter ou non ?
  • Qu’espériez-vous accomplir en utilisant ce produit ?

Rédiger un titre accrocheur qui se transforme en employant les quatre « u » pour la rédaction du titre.

  • Votre titre doit être unique
  • Votre titre doit être ultra-spécifique
  • Votre titre doit exprimer un sentiment d’urgence
  • Votre titre devrait être utile

Utilisez les quatre techniques de persuasion des copywriters professionnels.

  • Mettre l’accent sur les avantages plutôt que sur les caractéristiques
  • Soyez aussi précis que possible
  • Cibler les émotions
  • Exploiter les témoignages

Assurez-vous que votre texte n’est pas centré sur vous et suivez six autres conseils pour mieux écrire.

  • Écrivez une conversation
  • Créer une diapositive glissante
  • Ecrivez rapidement
  • Utiliser un langage simple
  • Utilisez des paragraphes courts
  • Faites toujours réviser votre copie

Suivez cinq autres secrets pour une copie puissante qui convaincra les clients d’acheter.

  • Donner aux gens un sentiment d’appartenance
  • Créer un sentiment d’exclusivité
  • Prouvez la valeur de votre produit
  • S’établir en tant qu’autorité
  • Indiquer les « raisons ».

Concluez l’affaire avec votre exemplaire en suivant les quatre conseils suivants.

  • Utilisez les appels à l’action
  • Créer un sentiment d’urgence
  • Faites une offre convaincante
  • Fournir une garantie

Sachez quand utiliser des copies longues et courtes en suivant les règles ci-dessous.

  • Écrivez autant que vous le souhaitez, mais pas plus
  • Utiliser une copie longue pour répondre à plus d’objections
  • N’oubliez pas qu’il est parfois préférable d’utiliser une version courte
  • Gardez à l’esprit que les gens lisent des choses qui les intéressent

Apprenez à utiliser la conception et la copie pour obtenir des résultats optimaux.

  • Utilisez le design pour préparer le terrain pour votre offre
  • N’oubliez pas que le but de votre copie est de vous faire lire
  • Utiliser un contraste élevé pour les polices et les fonds
  • Veillez à ce que la police ne se fonde pas dans une image de fond
  • Utiliser des éléments graphiques pour attirer l’attention des lecteurs sur les titres et les textes
  • Utiliser les caractères inversés avec parcimonie

Enfin, vous devez tester, tester et tester encore pour vous assurer que votre copie trouve un écho auprès des clients et les convainc de passer à l’action. Quatre options de test sont énumérées ci-dessous.

  • Lignes de sujet
  • Dessins et modèles
  • Concepts
  • Offres

Cela finit par être une sacrée liste. Nous espérons que la lecture de ce guide vous permettra de rédiger un texte qui fera croître votre entreprise et augmentera les taux de réponse et les conversions.

Après, l’expert dans le domaine en Francophonie, c’est Djamel, foncez découvrir son site : ekoledubiz.com

(7 lectures)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Contacter

Benjamin ALCON

Mon entreprise

Création + Référencement
de site internet ou e-commerce

Addresse


INNESHOP SAS  
5/7, rue Mège Mouriès
78120 RAMBOUILLET
FRANCE