Trop tard, ça vous fera la modique somme de 50 €

Hier, j’étais en train de lire un livre intéressant que je pensais n’avoir pas lu.

Et oui, vous venez d’apprendre solennellement que j’ai une petite mémoire !

Petite mémoire, jusqu’à ce que je lise quelques pages et que je m’en souvienne !

Ouf !

Je suis sauvé ?

Allez ! Soyez cool ! 🙂

Juste avant de vous expliquer l’erreur, il faut absolument que vous dise une anecdote plutôt cache envers moi.

Accrochez-vous bien à votre siège !

L’autre soir j’étais à Paris et j’étais sur la route du retour.

Donc direction la gare de Montparnasse pour rentrer dans ma campagne Rambolitaine.

Jusque là, tout paraît normal, n’est-ce pas ?

J’arrive au niveau d’un escalier mécanique pour me rendre en haut, à cette-ci, il n’y a pas foule mais j’aperçois un homme, il est en haut de l’escalator.

Il s’agit d’un homme mûr, je dirais qu’il a entre 40 et 55 ans.

Content de voir un peu de vie, je le regarde et il me regarde.

Et puis, il regarde son entrejambe, il me regarde à nouveau et il se malaxe la saucisse à travers son pantalon.

A ce moment précis, j’ai compris qu’il ne se grattait pas les roubignolles, sinon il ne m’aurait pas regarder avec autant d’insistance !

Ensuite, il libère ses trois otages et commence un jeu de mime.

Heureusement que je suis balèze à ce jeu et dès les premières secondes, j’ai trouvé la réponse.

Il mimait la position de la levrette et je pense que j’étais le gibier !

J’ai poliment décliné son offre et j’ai continué mon chemin.

Comment auriez-vous réagi à cette situation ?

Je vous laisse m’écrire !

Un petit indice tout de même, essayer de trouver une version positive à cette situation.  😉

Vous êtes encore là ?

Bien ! Dans ce cas je continue !

Voici donc ce que je me suis dit :

“ Wahou ! BenJ 29 ans, toutes ses dents et j’arrive encore à séduire !”

J’ai un très puissant lâcher prise.

Néanmoins, s’il avait été un peu trop débordé les limites, il aurait sûrement quitter la gare en brancard.

En ce qui concerne cette fameuse erreur qui m’a coûté cher ?

Et bien après cette anecdote, je suis arrivé au niveau des trains.

Hélas, il n’y en n’avait pas plus en direction de Rambouillet.

J’ai réussi à en prendre un pour Versailles et j’ai terminé ma folle aventure par Uber.

Beaucoup de personnes pourraient penser que les 50€ pour faire 30 petits kilomètres sont onéreux.

Mais ma discussion avec le chauffeur fut riche et intéressante.

Il est à son compte et m’a sorti deux leçons pour ceux qui veulent devenir leur propre patron.

D’une part, il y a la rigueur et m’a raconté qu’il y avait pas mal de chauffeurs qui abandonner par manque de discipline.

Quand on n’a pas un patron derrière nous, on peut vite dériver et c’est là qu’il devient important d’avoir de la rigueur.

D’autre part, il ne bosse pas de façon acharnée, il travaille en connaissant sa clientèle.

Là où certains bossent toute la nuit pour espérer faire une ou deux courses et des courses qui vont de 5€ à plusieurs dizaines d’euros.

Il a donc adapté ses horaires de manière judicieuse et il peut profiter de sa famille.

Le travail c’est cool quand on aime ce que l’on fait, mais profiter de sa moitié et de ses enfants, ça n’a pas de prix.

Pensez-y !

Pour les plus curieux et motivé d’apprendre des nouvelles choses, c’est possible ici :

https://benjamin-alcon.com

Benjamin
– Sentez-vous bien dès maintenant !

(70 lectures)

Histoire, Morale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Contacter

Benjamin ALCON

Mon entreprise

Création + Référencement
de site internet ou e-commerce

Addresse


INNESHOP SAS  
5/7, rue Mège Mouriès
78120 RAMBOUILLET
FRANCE