Pourquoi trop penser rend manipulable ?

Pourquoi trop penser rend manipulable ?

Cet article a pour but de décrypter la personnalité des manipulateurs, ainsi que celle des  victimes de leurs agissements. Des études ont démontré qu’il y avait un lien très étroit entre les deux.  Elles en ont conclu que plus on affiche un degré élevé d’intelligence, plus on se fait manipuler.


La situation est la suivante : un individu intelligent cherche à comprendre, tente de capter le point de vue de la personne en face d’elle. Elle souhaite trouver un terrain d’entente et ne cède pas au découragement. A l’inverse, un manipulateur utilise le mensonge, déforme la réalité et crée volontairement des conflits dont il s’abreuve. Le manipulateur se sert en somme des valeurs humaines de sa victime.

Se défaire de la manipulation : les clés à connaître

Premièrement, il faut avoir le recul nécessaire pour admettre que l’on est tombé dans le trou creusé par le manipulateur. Ainsi, il faut s’informer des techniques de manipulation afin de comprendre que l’on se trouve dans cette situation.

La manipulation comporte trois clés. Le doute, la peur et la culpabilité. Quand la personne se sent flouée, angoissée et culpabilise, cela veut dire qu’il y a manipulation. C’est de cette prise de conscience que démarre le travail pour lutter contre celle-ci.

Voir les solutions de l’extérieur

Le meilleur conseil est d’essayer de penser à un proche qui se retrouverait dans notre situation. De mon côté, comment pourrais-je l’aider ? C’est de cette manière-là que l’on trouve des solutions.

Ne pas perdre ses moyens face à un manipulateur

 

Les étapes du manipulateur sont les suivantes : séduire, victimaires, intimider puis faire culpabiliser. Si on ne se laisse plus de place à la séduction, c’est une liane sectionnée. Quand les ficelles sont coupées, le manipulateur perd pied rapidement.

C’est en dehors du piège qu’on appréhende réellement son fonctionnement. En interne, il peut être compliqué de faire preuve de clairvoyance.

Peut-on côtoyer ce genre de personnalité ?

La réponse n’est clairement pas positive. Il est inutile d’avoir un espoir de changement concernant ces personnalités. Ces individus sont sans limites, n’obéissant à aucune d’éthique. Sans aucune compassion ou empathieenvers les autres. Cependant, il est possible dans certains cas de figure, que l’on soit obligé de les côtoyer. Dans cette situation, il est préférable de garder ses distances. La conversation doit rester en surface. Les objectifs clairement définis avec un positionnement ferme.

Toutefois, vous constaterez qu’ils sont épuisants. Ils sont toujours dans la provocation, dans le but de provoquer le conflit. Ils créent des problèmes là où la mer est calme. Vous vous dites que vous avez une personne adulte et responsable devant vous. En réalité, ce type d’individu reste un enfant idiot, mal élevé qui veut résoudre avec vous les conflits qu’il a eu avec ses parents.

Quid de la vie amoureuse ?

Quand vous êtes en couple avec ce genre de personne, vous avez affaire à une sorte d’enfant empli de vice et de méchanceté. Il pense que vous êtes un parent de substitution et il va chercher ainsi à imposer sa toute-puissance sur vous, rejouant le conflit enfant-parents. Cela n’amène rien de bon.

Quelle est la différence entre un manipulateur et un pervers narcissique ?

Il s’agit d’une différence subtile. Elle trouve sa place dans le niveau de maturité. L’âge mental est en retard quand il s’agit d’un pervers narcissique.

Le point de départ de la manipulation

Mais alors comment tout cela démarre ? Comment ces personnes mal intentionnées piègent leurs proies et les soumettent à leur caprice ?

Les manipulateurs ont en fait un instinct plus développé que les autres pour scanner leurs victimes dans le but de connaître sur quel point ils peuvent appuyer pour démarrer la phase de manipulation.

En ce qui concerne les victimes, ce sont des gens souvent généreux, qui ont de l’empathie, sont intelligents. Avec des valeurs d’attention aux autres et d’honnêteté. Ces personnes-là ne conçoivent pas que des individus puissent être malveillants au point de détruire un « gentil » par sadisme. Elles n’ont aucune idée de la méchanceté, de la perversion derrière une belle apparence.

La base d’une relation manipulateur/ manipulé, en dehors du cas enfant-parent, est donc le lien entre une personne malveillante et un individu qui n’imagine pas qu’on puisse être réellement malveillant.

Ce qui se joue

Le lien se crée dans une sorte de conte de fée. Durant cette période, la victime rêvasse. Elle se laisse avoir par les promesses, les rêves et les charmants compliments. C’est le cas de certains couples où on retrouve cette configuration du manipulateur et de la victime.

Cette première partie permet au manipulateur de continuer à « scanner » la personne, et de trouver les mots pour séduire, la mettre sous sa coupe…Ce genre de personne parvient prendre l’ascendant sur la personne en jouant sur ses émotions, son empathie et sa générosité. C’est comme si vous étiez anesthésié.

Dès que la personne est endormie, l’individu malveillant continue son travail de sape. Il connaît désormais les faiblesses, les blessures, et les souffrances de la personne. Le manipulateur va continuer à affaiblir l’individu, à la détruire, la rendre dingue. Lui donner réellement l’impression qu’elle a perdu les pédales.

Il se montre ainsi humiliant, peut utiliser la violence verbale et physique. Il commence à vous dévaloriser. Vous êtes sous sa coupe, et vous ne voyez pas bien clair. Vous vous demandez ce qui est en train d’arriver. Vous commencez à culpabiliser puisque c’est ce que l’on vous a mis en tête.

C’est ainsi que les manipulateurs parviennent à envahir votre esprit, votre corps et votre cœur. Ils ou elles prennent toute la place sans vous laisser réfléchir, rejetant constamment les torts sur vous. Vous gardez en mémoire les conflits avec cette personne. Elle a tout simplement envahi votre tête.

Déclenchement de la prise de conscience

Au bout d’un certain temps, qui peut être plus ou moins long selon le contexte, la personne victime commence à comprendre que quelque chose ne va pas. Vous culpabilisez. Puis, vous allez lentement sortir de votre torpeur. Une personne extérieure vous parle de quelque chose, et là, votre cerveau fait « tilt ».

Vous avez compris, conscientisé et vous sortez de ce long sommeil. Et à partir de là, la relation se tend, entre vous et le manipulateur.

Cela va déboucher sur des tensions, inévitablement. Le plus dur va être alors de quitter le lit, et donc la relation.

Couper les ponts

Couper les ponts en écartant cette personne de votre vie n’est pas facile. C’est un travail sur soi. Il faut que vous repreniez confiance en vous, en votre existence. Vous devez mettre des limites, sortir cet individu de vos pensées. A supprimer cette dépendance. Ecartez les mauvais traitements. Faites preuve de respect envers vous-même. Conservez de l’amour propre. Utilisez vos ressources internes et des personnes à l’extérieur.

Rien n’est gravé dans le marbre. Vous avez la possibilité de reprendre le contrôle de votre propre situation. Ne laissez plus personne vous envahir !

Dernière chose à avoir en tête

Ne restez pas seule, lisez par exemple un mail par jour de motivation :

Benjamin

– Sentez-vous bien dès maintenant !

(228 lectures)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Contacter

Benjamin ALCON

Mon entreprise

Création + Référencement
de site internet ou e-commerce

Addresse


INNESHOP SAS  
5/7, rue Mège Mouriès
78120 RAMBOUILLET
FRANCE