Ne jugez personne

J’avais déjà en tête ce que j’allai vous écrire sur un mec qui nous (ma soeur et moi) a accosté samedi après-midi, juste après notre séance d’une heure de massage à l’huile.

Mais ce matin, je suis tombé sur vidéo super intéressante.

Il faut absolument que je vous en parle !

L’histoire se déroule dans un parc, il y a un banc sur lequel une jeune femme blonde, vêtue d’une jolie robe courte et elle est en train de dessiner sur un calepin.

Une jeune homme métisse qui arrive avec son sac à dos, il est habillé en tenue de sport.

Il pose son sac à dos sur le banc, enfile ses écouteurs et commence à faire quelques étirements des bras et des jambes.

Une fois l’échauffement terminé, il part faire son jogging, tout en laissant son sac à dos sur le banc.

Pendant ce temps là, la jeune demoiselle continue de dessiner.

Le jeune homme revient de sa course à pied, il s’assoit sur le banc et ouvre son sac à dos pour y prendre une bouteille d’eau.

En même temps, il admire le dessin que la jeune fille dessine.

Il enlève ses écouteurs, respire un bon coup et prend son courage à deux mains pour dire :

“C’est vraiment un beau dessin !”

Mais la fille ne réagit pas du tout à ce compliment.

Le jeune homme est un peu embarrassé, il se gratte la tête pour masquer le vent qu’il vient de se prendre.

Il en profite pour s’hydrater.

Ne voulant pas rester sur un échec, il lui sort :

“Ca, c’est vraiment un beau dessin !“

La fille ne montre toujours aucun signe d’attention.

Et là, le jeune homme commence a lui faire une petite morale :

“Eeeh… Écoute !”

“Je ne faisais qu’admirer ton dessin.”

“Je ne suis pas quelqu’un d’envahissant qui essaie de draguer ou autre.”

La fille ne réagit toujours pas aux dires du jeune homme.

Elle reste concentrée sur son dessin.

Le jeune homme un peu exaspéré de se prendre des vents finit par se lever du banc.

La fille remarque alors qu’il n’a pas l’air très content.

Il range sa bouteille d’eau dans son sac à dos et lui sort :

“Les filles d’aujourd’hui pensent que tous les garçons essaient de les draguer !”

“Vous avez cette mentalité…”

“C’est ridicule !”

La fille écoute le jeune homme se plaindre.

Elle le regarde remettre ses écouteurs et partir en petite foulée pour un second footing.

N’étant pas bête, elle réalise ce qu’il vient de se passer.

De ce fait, elle écrit un petit texte sur le dessin qu’elle vient de terminer.

Puis, celle-ci l’arrache de son calepin et glisse sa création sous le sac du jeune homme.

Et, elle s’en va…

Le jeune revient de son footing et constate que la fille n’est plus là mais qu’il y a une feuille en dessous de son sac.

Il découvre ce que la fille a écrit :

“Désolée si je t’ai offensé. Je suis sourde !“

— FIN —

L’avantage de cette histoire, c’est que vous n’avez pas besoin d’avoir le QI d’Einstein pour comprendre la chose suivante.

Par habitude (et on a tort), nous jugeons souvent trop rapidement une situation.

Nous interprétons les faits par rapport à notre paradigme.

Mais fort heureusement, il n’est pas trop tard pour rectifier le tire !

Une fois qu’on a pris conscience, il est plus facile de choisir une destination.

Donc, avant de vous emballer, essayez de comprendre votre interlocuteur. Vous allez voir, qu’en vous mettant à sa place (au maximum), votre vision va évoluer et vous allez mieux le comprendre.

Attention, je ne dis pas qu’il faut être d’accord avec le point de vue de l’autre personne. Il est normal d’avoir le vôtre ! Par contre, le top est d’arriver à comprendre le point de vue de votre interlocuteur.

Essayez donc de vous mettre à la place d’une autre personne la prochaine fois, sans vous braquer directement sur votre avis personnel.

Laissez votre nombril de côté !

Et puis, n’ayez pas peur de ressortir un carnet et un stylo pour vous imprégner des techniques que vous pouvez retrouver dans le Voyageur™ :

http://benjamin-alcon.com/le-voyageur

Benjamin

– Sentez-vous bien dès maintenant !

(46 lectures)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Contacter

Benjamin ALCON

Mon entreprise

Création + Référencement
de site internet ou e-commerce

Addresse


INNESHOP SAS  
5/7, rue Mège Mouriès
78120 RAMBOUILLET
FRANCE