Les Foulées Roses Du Berry

Le logo des foulées roses

Bienvenue dans le Berry !

Avant de rentrer dans les détails de cette fabuleuse course. Il faut absolument que je vous raconte comment j’en suis arrivé à faire une course qui est à la base réservée aux femmes et qui se trouvent pas du tout là où j’habite, cette course s’appelle les Foulées Roses !

Alors vous êtes prêts ?

C’est parti !

Il était une fois…

A la base, ne j’étais pas du tout coureur mais alors pas du tout. A l’école, lors des courses d’orientations, je resté caché pour en faire le moins possible.

Et puis en grandissant, cela ne s’est pas arrangé, à l’adolescence, j’étais énorme (120 kg pour 1m75) mais pas énorme et sec comme le dit si bien Tibo Inshape.

Mais bon, quand je suis arrivé au lycée, j’ai eu une déception amoureuse qui m’a servi de déclic. Par la suite j’ai commencé à faire du foot avec mes copains de classe et j’ai fondu rapidement. Je ne vais pas vous raconter tout ce qui s’est passé jusqu’à aujourd’hui. Sinon je ne vais pas écrire un article mais une autobiographie.

Donc, ce qu’il faut retenir, c’est qu’aujourd’hui j’aime courir et que ça me procure du plaisir !

Un défi à relever dans le Berry

Une semaine avant le départ, je ne savais pas un seul instant que je finirais là-bas ! Adorant relever des défis, j’ai accepté d’y participer, sauf qu’au niveau de mon planning c’était chaud, très chaud même !

Pourquoi ?

J’habite à Rambouillet dans les Yvelines et la course se passe dans la ville de la Chapelle Saint-Ursin qui se trouve dans le Berry. Jusqu’à là, tout est normal. Il suffit juste de prendre la nationale 10 en direction de Chartres et d’attraper les autoroutes A10 et A71. La durée du trajet est d’environ 2 heures en respectant les limitations de vitesse. (130 kilomètres sur l’autoroute et le fameux 80 kilomètres sur nos belles routes départementales)

Ce mec est fou !

Je ne sais pas pour vous mais personnellement j’adore passer du temps avec les personnes que j’apprécie. Et samedi soir j’avais une soirée chez des amis qui vivent près de Dreux. Une amie m’a proposé de faire cette course, j’ai balayé rapidement le pour et le…Trop tard ! J’avais déjà dit oui !

C’est donc après une courte nuit de sommeil ou devrais-je dire une « sieste », puisque j’ai dormi une heure seulement. J’ai pris la route pour rejoindre mon amie et ses acolytes (ses enfants, d’autres amies et leurs enfants).

Contre toute attente le trajet fut court (malgré la courte nuit).

Une fois arrivé, il ne restait plus qu’à attendre notre petit groupe de coureuse et de s’habiller pour aller courir !

Le but des Foulées Roses

Il s’agit d’une épreuve dont la distance est de 6 km, le tout est organisée au profit de la lutte contre le Cancer du Sein.

Ce qu’il faut savoir quand même, c’est que le cancer du sein est le cancer le plus diagnostiqué chez les femmes à travers le monde. Autant avant qu’après la ménopause. Une femme sur 9 sera atteinte d’un cancer du sein au cours de sa vie et 1 femme sur 27 en mourra.

Autant vous dire que dormir une petite heure et prendre la route pour soutenir la cause des femmes atteintes du cancer du sein, c’est motivant, n’est-ce pas ?

Je n’ai pas participé aux précédentes rencontres qu’il y a eu par la Chapelle Saint-Ursin (2016 et 2017) mais d’après les retours que j’ai eu des personnes qui ont participé aux précédentes éditions, l’organisation était au top. Je n’ai pas pu comparer avec les précédentes courses mais celle de cette année était optimisée et bien pensée.

Tout d’abord, il y avait un géant parking dans les champs ! C’est original pour un mec comme moi qui gare ma voiture dans des parkings souterrain et goudronnés, ça me rappelle mon enfance ! Finalement il n’y avait aucune circulation dans le centre-ville et c’était agréable, seul des bus faisaient la navette entre le parking situé à l’entrée du village, pratique pour celles et ceux qui n’avaient pas envie de marcher jusqu’au point de rassemblement.

Le top départ était à 10h00 et juste avant, il y avait un échauffement coaché par le club de zumba de Bourges, je n’avais pas encore eu l’occasion de faire une séance de zumba mais cette mini séance en mode échauffement était super cool et entraînante !

Une drôle de marche-course

Comme il s’agit d’une course féminine. C’est donc avec un soutien gorge, une écharpe féminine et un joli nom de femme Japonaise que je vais faire ces 6 kilomètres, pour cette course mon prénom sera donc Aki (秋) qui signifie « Printemps » en Japonais. D’ailleurs en parlant de météo, on a été plutôt gâté car il n’y a pas eu une seule goûte d’eau qui est tombée, ça s’était cool !

J’ai donc couru avec une amie et 3 pitchous âgés entre 10 et 12 ans et ils avaient la pêche. Ils ont réussi à tenir les 6 kilomètres en courant ! J’ai coaché celui qui peiné vers les trois quarts mais il lui restait des forces cachées. Il s’est identifié à ses héros comme Sangoku qu’on retrouve dans la série Dragon Ball Z et tel une fusée, il a passé la ligne d’arrivée avec aisance !

Je suis arrivé une première fois mais j’avais de l’énergie à revendre. Donc j’ai refait la course en chemin inverse afin de retrouver mes amies avec leurs enfants, le groupe des marcheuses. En passant, il n’y a aucun mal à marcher. je n’avais pas prévu de devoir analyser plus de deux milles visages, toutes vêtues d’un t-shirt rose ! J’avoue…J’ai triché et je les ai appelé ! (Le joker)

Finalement je me suis éclaté comme un dingue à refaire cette course une seconde fois. Mais cette fois-ci en marchant ! J’ai encore plus eu le temps de découvrir les petites animations que les organisateurs de la course avaient prévue. Comme un lapin déguisé qui prenait la pose avec les enfants qui le souhaitaient et les groupes de musicien qui jouaient de la musique en tout genre !

Pour conclure

Le but de se rassemblement était simple. Il s’agit de sensibiliser le public à un problème de société à savoir le cancer du sein. L’objectif a porté ses fruits. Puisque c’est pas loin de 6000 coureuses qui ont pris la ligne de départ le dimanche 7 octobre 2018.

Et en BONUS

En bonus vous pouvez voir le top départ des quasi 6000 coureuse des Foulées Roses du Berry !

https://www.leberry.fr/chapelle-saint-ursin/sante/2018/10/07/si-vous-avez-fait-les-foulees-roses-du-berry-vous-serez-forcement-sur-cette-video_13008247.html

Benjamin alias Aki la coureuse des Yvelines

https://benjamin-alcon.com

(10 lectures)

Berry, Foulées Roses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Contacter

Benjamin ALCON

Mon entreprise

Création + Référencement
de site internet ou e-commerce

Addresse


INNESHOP SAS  
5/7, rue Mège Mouriès
78120 RAMBOUILLET
FRANCE