Comment payer moins d’impôts en 2019 de façon légale ?

Comment payer moins d'impôts en 2019 de façon légale
Comment payer moins d'impôts en 2019 de façon légale

Chacun de nous aimerait réduire ses impôts afin de profiter au maximum des revenus. Mais comment ? À ce sujet, il existe deux manières : frauder ou défiscaliser.

Certains choisissent la première issue. En conséquence, ils fuient le fisc. Une question : jusqu’à quand ? Tôt où tard, la ruse finit par lâcher. Résultat des courses : les poursuites judiciaires pour fraude fiscale ! D’autres optent pour la défiscalisation.

Autrement, ils enclenchent divers leviers leur permettant de baisser les impôts, autant que faire se peut. Sauf que, ce n’est pas toujours évident. Entre comptabilité et droit des affaires, nombreux s’y perdent.

D’où l’importance du présent article. Son but : expliquer simplement comment réduire légalement ses impôts. Découvrons donc ces astuces dans la suite.

#Astuce n°1 : Investir une partie de ses revenus dans les PME

Voici la toute première astuce. D’ailleurs, elle est l’une des plus simples et accessibles. Aucun besoin d’être un(e) expert(e) en comptabilité. Comment ça marche ? Le principe est le suivant. Vous repérez une start-up ou PME déjà implantée du coin qui a besoin de financement. Vous injectez une partie de vos revenus dans le capital de l’entreprise, avec justificatifs à l’appui. Il peut aussi s’agir de votre propre entreprise, c’est le même système ! La somme versée bénéficie d’une déduction d’impôts de 18%. Mais attention ! Il existe des seuils de versements. Si vous êtes célibataire, la limite est 50 000 Euros. Si, par contre, vous êtes marié(e)(et soumis à une imposition commune), le plafond est 100 000 Euros. Allons découvrir un autre type d’investissement permettant de payer moins d’impôts.

#Astuce n°2 : Investir dans l’immobilier simple

Ici, la loi de défiscalisation immobilière offre des facilités à ceux (celles) qui investissent dans l’immobilier. C’est le cas de la loi PINEL en France. Que dit-elle concrètement ? Si vous investissez dans le BBC (bâtiment de basse consommation), votre impôt est réduit de 21%. Ceci s’étend de six à neuf ans. Dans ce sens, il est possible d’étendre cette durée. Toutefois, la condition est que le montant investi ne dépasse point 300 000 Euros ! Voilà la quintessence de cette astuce. Et si nous parlions de sa consoeur ?

#Astuce n°3 : Investir dans l’immobilier meublé

Vous pouvez aussi opter pour l’immobilier meublé. Les privilèges offerts par le fisc sont sensiblement les mêmes que dans le cas précédent. Sauf que le taux de réduction est bas; à savoir 11%. Toutefois, l’avantage est élevé lorsque vous êtes un loueur meublé non professionnel (LMNP). Pourquoi ? Parce l’État vous donne la possibilité de récupérer la TVA. C’est l’aspect le plus intéressant ici ! Maintenant, faisons un tour du côté des donations.

#Astuce n°4 : Faire des dons et bénéficier d’une réduction d’impôts

Il existe des organismes d’intérêt général. Ce sont ces structures s’occupant des personnes vulnérables. Lesquelles ont besoin de la solidarité humaine pour bien fonctionner. Vous pouvez faire un don à ces organisations. Soit en numéraire; c’est-à-dire virement, chèque, espèce… Soit en titres; autrement dit les actions et les fonds. Quel est l’intérêt de le faire ? En effet, Le fisc procède à une déduction d’impôts de 66% sur le montant donné avec une réduction de 20% sur votre revenu imposable. Plutôt intéressant ! Que dire du plan d’épargne ?

#Astuce n°5 :Avoir un plan d’épargne

Qu’ est-ce que le PERP ? De façon littérale, il s’agit du Plan d’Épargne Retraite Populaire. En de termes simples, c’est un système permettant de mettre votre argent de côté pour la retraite. Quel est le rapport avec la réduction des impôts ? Toutes les sommes que vous y versez sont déductibles de l’impôt. Néanmoins, la condition est qu’ elles ne dépassent pas les 10% de votre revenu.Par ailleurs, les deux modèles fiscaux suivants fonctionnent pratiquement de la même manière.

#Astuce n°6 : Le contrat Madelin et le Régime Prefon

En quoi consiste le contrat Madelin ? C’est un concept financier qui se résume au versement des cotisations. Ces dernières sont déductibles de l’impôt. Comme d’habitude, à la condition qu’ elle n’excède pas les 10% du revenu imposable. Que dire du Régime Prefon ? Il n’est pas différent de ce qui précède. Le système est similaire. Avançons ! Pension alimentaire et impôts : un bon ménage ?

#Astuce n°7 : Les pensions alimentaires

Lorsque vous vous occupez, soit des enfants majeurs, soit de vos parents, le fisc en tient compte. En effet, les pensions versées aux descendants et / ou ascendants sont déductibles de votre impôt. Donc, n’hésitez plus à en profiter. Proche d’elles est l’élément ci-après.

#Astuce n°8 : Les dépenses sur vos enfants (mineurs)

Si vous êtes parent d’un enfant mineur étant, soit à la crèche, au collège; soit au supérieur : ceci vous concerne. Prenons le cas des bambins qui sont à la crèche. En effet, les frais de garde sont restitués à 50%. Par ailleurs, s’agissant des collégiens, votre impôt est réduit de 61 à 183 Euros. Puisque que nous parlons de gosses, glissons sur le point suivant.

#Astuce n°9 : Le crédit d’impôt

Les crédits d’impôts sont destinés aux emplois à domicile. Bref, ces travaux que certaines personnes viennent effectuer chez vous. Il peut s’agir : du jardinage, du bricolage, du ménage et bien d’autres. De fait, l’État vous reverse 50% de ces dépenses ! Finissons avec ce dixième point qui est tout aussi intéressant.

#Astuce n°10 : Profiter de ses dépenses réelles !

Il est possible de déduire toutes vos dépenses réelles des impôts. Cela ne se limite pas seulement à l’alimentation. Le système va au-delà ! Tout dépend de votre activité professionnelle et des prévisions faites par la loi. Donc, renseignez-vous bien sur les avantages fiscaux ayant trait à votre métier. Vous pourrez être agréablement surpris (e) !

En définitive, il est possible de payer moins d’impôts, sans toutefois faire de la fraude. Vous avez dix astuces à votre disposition. D’ailleurs, cette liste n’est pas exhaustive. Une réflexion poussée sur le sujet ressortirait certainement de nouveaux secrets. Tout ce qu’ il faut : c’est avoir la bonne information et en user à bon escient !

#Astuce n°11 : … !

Etant donné que nous sommes en période de fêtes, je vous peux vous dire que la onzième astuce qui se cache dans le Voyageur va vous remplir le porte monnaie à coup sûr !

https://benjamin-alcon.com/le-voyageur

(481 lectures)

Commentaire

  • Bonjour Benjamin,

    Merci pour cet article intéressant. Je me permets d’ajouter quelques précisions.
    L’achat d’un bien neuf en loi Pinel peut excéder les 300 000€. Par contre la partie excédentaire n’ouvrira pas droit à réduction d’impôts.

    En terme de réduction ou de crédit d’impôts, on a vite fait le tour des dispositifs : dons, aide à la personne, Pinel, fonds en capital risque, déficit foncier (immobilier)…

    Il existe quelques solutions exclusives aux conseillers en gestion de patrimoine mais pas forcément adaptées à tous le monde !

    Sinon, je dirai qu’il faut systématiquement partir des besoins du contribuable et non de l’envie de défiscaliser. Par exemple, ce serait absurde d’employer une aide à domicile supplémentaire si on n’en a pas besoin ou d’investir dans des fonds risqués uniquement parce qu’on réduit sa fiscalité de 18% de l’investissement !

    Bonne continuation,

    Cyrille, conseiller en investissement financier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Contacter

Benjamin ALCON

Mon entreprise

Création + Référencement
de site internet ou e-commerce

Addresse


INNESHOP SAS  
5/7, rue Mège Mouriès
78120 RAMBOUILLET
FRANCE