C’est en forgeant que l’on devient forgeron

C’est en forgeant que l’on devient forgeron

Hier, je me suis mis dans la peau d’un forgeron. Pourtant, je n’ai rien forgé ! Mais tout de même, j’ai tenté d’installer mon système de coffre à clés.

Tenter, oui c’est le mot !

Parce que mes premiers essais n’ont pas été concluant…

Donc, ce matin, devant chez moi, vous pouvez voir 5 tiges filetés qui dépassent du mur enduit ! Du moins, 4 tiges, la cinquième ne tient pas !

Je pensais bien faire mais j’ai mélangé deux façons de faire. Après tout, je ne suis qu’un apprenti forgeron.

Il y a deux types de mur pour installer les chevilles à scellement chimique, les murs pleins et les murs vides. Etant propriétaire d’une vieille bâtisse des années 1940, j’ai quatre murs porteurs bien plein !

Quelle a été mon erreur ?

J’ai mixé les deux façons pour installer ces chevilles…

Pourtant, je me suis aidé de plusieurs sites, comme ce tutoriel vidéo :

La morale de l’histoire

Ce qu’il faut savoir, c’est que des fois, ça ne marche pas du premier coup. Comme le dirait si bien Thomas Edison.

Je n’ai pas échoué. J’ai seulement trouvé une façon qui ne fonctionne pas !

(J’ai adapté sa phrase. Lui a tenté 10 000 essais pour inventer l’ampoule incandescente)

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de l’invention de la lampe à incandescence, je vous invite à lire l’article suivant : Wikipédia : Lampe à incandescence

Ne pas confondre vitesse et précipitation

J’ai visionné les tutoriels un peu trop rapidement. En réalité, j’ai juste regardé ce que je devais acheter pour installer ma boîte à clés. Au lieu de noter méthodiquement les étapes à réaliser pour une installation correcte.

Le plus important n’est pas de faire des erreurs, mais de les analyser et de les comprendre. Afin de ne pas les reproduire.

La persévérance

Je compte bien installer mon système de coffre à clés. Surtout depuis le message d’un de mes voyageurs que j’ai reçu hier, disant la chose suivante :

“Je dois passer par la gare de Lyon avant de venir. Je ne pourrai pas être là avant 22h15, voire 22h30.”

Dans un soucis de facilité pour lui comme pour moi. L’arrivée autonome est vraiment pratique et indispensable !

N’est-ce pas ?

Si vous devez une chose essentielle dans l’article d’aujourd’hui, ça serait la chose suivante :

C’est en forgeant que l’on devient forgeron.

Vous aussi, forgez-vous un mental d’acier et atteignez vos objectifs, le Voyageur™ sera parfait pour vous aider à y parvenir :

https://benjamin-alcon.com/le-voyageur

Benjamin

– Sentez-vous bien dès maintenant !

(73 lectures)

Développement personnel, Forgeron, Newsletter, Proverbe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Contacter

Benjamin ALCON

Mon entreprise

Benjamin-Alcon.com participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

Création + Référencement
de site internet ou e-commerce

Addresse


INNESHOP SAS  
5/7, rue Mège Mouriès
78120 RAMBOUILLET
FRANCE